La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

L’OPC-AC a pour relais statutaires des Bureaux nationaux. Cependant, suite au premier appel à candidatures, seul le Bureau du Tchad a proposé un dossier et a vu son Directeur homologué par le Siège de Yaoundé.

Les dossiers de validation sont désormais acceptés tout le long de l’année et comprennent :

-Une demande visée manuellement ou numériquement

-Un Curriculum Vitae Studiorum d’acteur ou d’observateur culturel

-Un recensement de TDR (Termes de Références) en une page indiquant les spécificités de la régulation et de l’appui au secteur culturel dans le pays concerné, ainsi que les axes prioritaires d’observation par le candidat.

La qualité de Correspondant de l’observatoire concerne tant les Pays CEMAC que CEEAC : République centrafricaine, Tchad, Gabon, Guinée Équatoriale, Congo Brazzaville, Congo Kinshasa, Sao Tomé et Principe, Angola, Rwanda et Burundi.

Une fois le Correspondant homologué, il reçoit une décision de nomination en qualité de Directeur national et Correspondant de l’OPC-AC.

Des politiques culturelles adaptées, pour un développement intégral, inclusif et optimal du secteur artistique !

 

Grâces Hôtel, le Partenaire de confiance de l'OPC-AC